L’histoire de la Zébrine et de Coste Joulène a commencé lorsque, à l’occasion de la restauration d’un mur de clôture sur le chemin de Montaren, des membres de l’association ont eu l’idée de faire renaître une cabane à proximité en partie ruinée enfouie sous les broussailles et la salsepareille.

L’association, grâce au soutien de la Fondation du Patrimoine, des habitants ayant participé au financement des travaux et des subventions accordées par le Département du Gard et le Député de la circonscription, a fait appel à l’ASERPUR* pour mettre en œuvre la restauration de la cabane dans le respect des techniques de la pierre sèche et de la forme des cabanes environnantes.

Pour poursuivre la remise en état des clôtures de la parcelle, les zébriniens ont relevé leurs manches et commencé à remonter les murs de l’enclos avant d’attaquer la réfection des murets du chemin bordant la parcelle.

Pour cela, ils se retrouvent pour un chantier convivial les derniers dimanches de chaque mois dans l’enclos de Coste Joulène.

* ASERPUR : Association de Sauvegarde d’Entretien de Restauration du Patrimoine Urbain et Rural.

Share