La Zébrine

Association de valorisation du patrimoine rural d'Arpaillargues-Aureilhac

28 septembre 2018 – Une après-midi de bouturage

Démonstrtaion de bouturage par Jean-Pierre

Démonstration de bouturage par Jean-Pierre

Visite du 28 septembre 2018 : De l’art de bouturer des rosiers.

Le mois de Septembre est bien le meilleur moment pour pratiquer la bouture de rosier. Gilberte et Jean-Pierre (spécialistes bien connus), nous invitent à un petit atelier d’initiation à la bouture de rosier.

Roses Pierre de Ronsard

Rosier Pierre de Ronsard

Rendez-vous chez Françoise et Jean Pierre Ellena, Lotissement Saint-Lô, chemin de la Barboye (au bout du chemin goudronné qui conduit à la cabane de Coste Joulène).

Ça c'est bien passé

Une dizaine de membres de la Zébrine étaient donc réunis chez Jean-Pierre et Françoise Ellena à Arpaillargues pour écouter les explications et échanger sur la culture de ces magnifiques fleurs.

En préambule, tous deux déclarent que le sud n’est pas vraiment un pays de rosiers, et pourtant Jean-Pierre en a plus de 100 et Gilberte nous a bien fait découvrir ceux de Grignan !! Cela dit , c’est en dégustant des sirops aux plantes et des gâteaux ainsi qu’en poursuivant d’agréables discussions que nous avons suivi notre atelier. Apprentissage et plaisirs conviviaux vont de pair !

Voici un petit résumé de ce que j’ai pu noter :

  • Atelier bouturagePrendre de belles branches aoûtées et des pots pas trop grands et plutôt hauts.
  • La branche doit avoir 3 ou 4 yeux. Il faut couper droit la partie à enterrer et en biais, 1 cm sur l’œil avec un sécateur bien affûté dans le sens opposé à l’œil, et laisser ou pas un toupet de feuilles et retirer à la main les autres feuilles.
  • Enfoncer la branche de 1/3 avec un bourgeon (œil) enterré. Placer le pot (avec 1 ou 3 boutures) contenant moitié de terreau et moitié de sable à l’abri : pas de vent, pas de soleil. Tenir humide après avoir bien arrosé.
  • Placer éventuellement (les 2 spécialistes ont des techniques différentes) un sac en plastique au départ (évite d’arroser pendant 1 mois). Placer dans la serre en hiver et laisser 1 an avant de rempoter. Ne pas oublier de mettre le nom et la date sur le pot.
  • Les rosiers qui se bouturent le mieux sont : Pierre de Ronsard, Ghislaine de Féligonde, Red parfum, Albertine, Sourire d’Orchidée, Zéphirine
  • Cette technique de bouturage peut s’appliquer à d’autres plantes et arbustes comme le Seringa.

Atelier bouturage

D’autres techniques de multiplication :

  • le marcottage où il faut placer la branche dans la terre après avoir fait une entaille.
  • la bouture à crossette, avec un talon d’une autre tige plus ancienne.
  • le drageon. Certains rosiers drageonnent naturellement comme les Roses de Damas, Thérèse Bugnet, Les Rugosa parfumés et épineux, le rosier Hansa (rose fuchsia, jamais malade !)

Certains rosiers de Jean-Pierre étaient encore en fleurs pour la 2ème ou 3ème fois, ce qui bien sûr a suscité notre admiration et notre envie, mais nos boutures sont en devenir !

 

Quelques photos de l’atelier

Share

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *