La Zébrine

Association de valorisation du patrimoine rural d'Arpaillargues-Aureilhac

Pétition pour la préservation des bois d’Arpaillargues et d’Aureilhac

Carte de la commune

Une enquête publique est ouverte du 13 juin au 13 juillet 2017 par la commune visant à réviser le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Parmi les mesures prises, la municipalité prévoit le déclassement de plus de 330 ha de bois actuellement préservés de toute opération de coupe à blanc par le classement en EBC (Espaces Boisés Classés). La justification avancée par le projet de révision est de faciliter l’urbanisation.

Depuis près de 30 ans le classement en EBC de ces terres a permis la préservation et la protection d’une véritable richesse pour la commune. Les boisements ont un rôle indispensable dans la diversité de la flore, de la faune, dans la préservation des équilibres naturels, dans la variété des paysages.
En outre, le maintien des zones boisées permet de protéger des risques d’inondation les zones habitées en aval en cas de fortes pluies.
La réglementation en EBC est un outil de gestion de territoire qui a révélé son efficacité pour la maîtrise des espaces de boisement.

L’association La Zébrine demande donc à ce que le classement des espaces boisés de la commune soit maintenu dans ses délimitations actuelles.

Si vous souhaitez appuyer la demande de l’association vous pouvez télécharger la pétition et la faire signer par votre entourage ou déposer un message ci-dessous qui sera remis au commissaire enquêteur le 13 juillet 2017.

Que dit la loi ?

Extrait du règlement des EBC
Conditions requises pour le déclassement
Saisine obligatoire de la Commission départementale des sites et paysages

Téléchargez la pétition

>> téléchargement


Contribution Zébrine

>> texte de la contribution de la Zébrine, déposée le 4 juillet 2017
>> texte de la contribution de la Zébrine, déposée le 13 juillet 2017
>> lettre de l’association la Zébrine au Préfet du Gard


Réponses du Commissaire Enquêteur

Quelques extraits de ses conclusions et du Maire concernant les contributions des associations à l’enquête :

  • Le maire : « Monsieur Thiébot ne sait quels arguments avancer pour s’afficher comme étant le « sauveur environnemental » de la commune. Mais la municipalité porteuse du projet fait de la préservation de son environnement un axe majeur du PADD. »
  • Le CE : « Les deux « contributions » soumises à l’Enquête publique n’ont pas été approuvées par les membres de l’association mais seulement signés par Monsieur Tiebot »
  • Le CE : à propos de la pétition :
    • « On peut se demander quelles peuvent être les motivations des 27 signataires d’Uzès ».
    • « Le procédé développé par cette pétition pour accréditer le « très fort intérêt de la population locale au sort des EBC » est un peu grossier. »
  • Le CE : « Les tentatives de transgressions de la réalité sont évidentes. »
  • En ce qui concerne les contributions d’autres associations :
    • Le Maire : « Ces propos pourraient être qualifiés de diffamatoires Ils sont aussi dénuées de sens »
    • Le CE : « Toujours est-il que la conclusion formulée par Monsieur … (secrétaire d’association) est déplacée.si ce n’est diffamatoire. »
    • Le Maire : « Pas recevable dont les sous-entendus sont très malvenus »
    • Le CE : « L’allusion à l’application éventuelle d’une jurisprudence qui n’est pas confirmée à ce jour et une saisine du Préfet laisse supposer qu’à défaut d’arguments concrets et objectifs Monsieur … (président d’association) préfère les sous-entendus menaçants. »


> Rapport d’Enquête complet du Commissaire enquêteur


De l’importance des forêts méditarréennes

Vidéo « Les bilans d’eau et de carbone d’une forêt méditerranéenne » du CNRS

Producteur : CNRS Images MédiaCEFECNRS-Dép. SDV
Participation : Min. Recherche, Conseil Régional de Languedoc-Roussillon
Producteur exécutif : Anima Productions

 

Auteur : PADDEU Philippe
Auteur scientifique : JOFFRE Richard (CEFE, UMR CNRS, Montpellier)
Réalisateur : PADDEU Philippe
 

 

 

Share

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *