La Zébrine

Association de valorisation du patrimoine rural d'Arpaillargues-Aureilhac

Dimanche 14 avril 2019 – Repas champêtre – Inauguration de la restauration du mur de l’enclos de Coste Joulène

L'enclos de Coste Joulène (septembre 2018)

Inauguration de la restauration des murs de l’enclos de Coste Joulène. Manifestation publique à l’invitation de la Zébrine, repas champêtre autour de l’omelette aux asperges.

Des Zébriniens à la fête

Des Zébriniens à la fête

Ça c'est bien passé

Fin de travaux !

L'enclos de Coste Joulène (septembre 2018)

L’enclos de Coste Joulène

Le grand mur de pierre sèche de l’enclos de Coste Joulène longé par le sentier des Conques est terminé. Nous avons fêté cette fin de chantier par un repas champêtre, en suivant la tradition de l’omelette pascale aux asperges.
Une vingtaine de membres de La Zébrine a courageusement préparé le pique-nique et rejoint l’enclos dans la fraîcheur matinale de ce printemps d’Avril. Bien abrités du vent nous avons partagé un copieux apéritif, goûté à l’omelette cuisinée par Dieter et aux différents mets délicieux apportés par chacun.

 

Quelques chiffres

Philippe, notre président a tenu à préciser l’importance du chantier.
Le mur ne mesure pas moins de 37 m de long, mais oui ! Il mesure 90 cm de large, 1,40 m de haut (en moyenne). Ce qui correspond à un poids d’environ 104 tonnes de pierres empilées et calées !!
Le banc sous le grand chêne mesure 2,5 m sur 60 cm de large et de haut. Ce qui fait 900 kg et la banquette qui court le long du grand mur-clapas en éboulis mesure 21 m de long sur 40 cm de large et 50 cm de haut. Ce qui donne 4,2 tonnes.
Oh la la, nous aurions construit avec 110 tonnes de pierres sèches et manipulé, cherché, choisi, posé, enlevé, replacé, calé… bien le quintuple de ce poids ! Au moins 550 tonnes de pierres ! [Sans conter la banquette, banc et jardinière construite en 2015, après la restauration de la cabane.] Et cela en 3 ans puisque nous avons commencé le chantier en février 2016 pour démonter le mur en partie.
Le chantier de 2 jours avec Magali Bauza a eu lieu en avril 2016 et nous avons terminé dans l’été 2018. Nous nous sommes retrouvés entre 4 à 10 personnes selon les jours, le dernier dimanche du mois. Ce n’est pas mal et chacun de s’étonner de cette prouesse !

Nouveau mur sous le chêne penché

Projets

L’enclos étant bordé de murs sur ses quatre côtés, deux étant déjà aménagés, il nous reste, vous l’avez compris, de quoi nous occuper et nous avons déjà commencé à entreprendre le démontage d’une longue portion de mur sous un autre grand chêne, celui qui est penché sur le mur. Un mur comprenant de belles portions intactes mais réalisé avec une construction bien différente car il est chargé d’une grande quantité de toutes petites pierres dites mitrailles, bien longues à retirer. Bref le chantier a démarré cette année et a de beaux dimanches devant lui.
La promesse d’autres pique-niques dans ce lieu devenu bien agréable où dans les parfums des coronilles, d’iris et autres plantes de notre petit sentier botanique nous apprécions le calme et les chants d’oiseaux tout en participant à une construction reconnue comme hautement écologique.

Alors muraillers, promeneurs, amis anciens ou nouveaux tout le monde est le bienvenu dans cette belle garrigue arpaillarguoise.

Quelques photos de l’inauguration

Share

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *